Julie Blanche et Forêt Julie Blanche et Forêt 
Musique
Ven. 3 avril 2015 à 20:30
Maison de la culture Maisonneuve
4200, rue Ontario E., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:8.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Singulier, organique, feutré, l'univers de Julie Blanche nous ramène à une proximité à la fois familière et insaisissable. On y entre comme dans une maison remplie de souvenirs, parfois glauques, parfois lumineux, où l'on sent le grain du bois qui craque, la texture de la rouille, la poésie du passé. Une voix claire, portée par un spleen qui écorche sans pour autant alourdir une musique touchante et juste. Des chansons savamment dosées qui offrent à l'oreille des mélodies enveloppantes et une cohésion entre musiciens de grand calibre.

Forêt
Composé à la base de la chanteuse-compositrice Émilie Laforest et du guitariste-compositeur Joseph Marchand, le duo «pop mélancolico-romantique» a lancé un premier album homonyme en mars 2013, dont les textes ont été créés par Kim Doré. Les expérimentations de Forêt pourront s’apparenter aux démarches de Tame Impala, Grizzly Bear, ou encore du Portishead dernière cuvée. Mais Forêt c’est d’abord Forêt, une «pop de recherche » qui séduit l’oreille puis l’étonne, inventant constamment sa propre grammaire musicale.

Avec François Lafontaine, claviers et coréalisation avec Joseph Marchand, Philippe Brault, basse, Robbie Kuster, batterie, Guido del Fabbro, violon et mandoline.

Présenté en collaboration avec les Francouvertes

  Julie Blanche et Forêt

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  La singularité est proche
  Le Sapin de Noël
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Gloucester - Délire shakespearien
  Crudités
  Ai-je du sang de dictateur?
  Dans la tête de Proust
  Jeannot dans la tempête
  Cabaret Tollé
  Les monologues du vagin
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Le clan des divorcées
  10 ans de mariage !
  No strings (attached)



Vos commentaires

Commentaires de mes invités  
Ils ont grandement apprécié la qualité des textes de Julie Blanche et les vocalises de Émilie Laforest du groupe Forêt les ont tout simplement renversées ce que je comprend facilement.

Yves P.
Lun. 6 avril 2015