Les têtes baissées Les têtes baissées 
Théâtre
Mar. 28 avril 2015 à 20:00
Théâtre Prospero
1371, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:33.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Lorsqu'un événement tragique vient secouer l’équilibre fragile de sa vie, Thomas s’en prend à sa mère, lui reprochant jusqu’à l’amour qu’elle lui a prodigué. Un blâme de trop dans la vie de Danielle, qui n’a plus d’autre choix que de dévoiler à son fils les secrets d’un passé familial restés trop longtemps enfouis. Thomas s’engage alors dans une guerre d’honneur, portant l’histoire de sa mère comme sa propre croix.

–– Sur le champ de bataille, six êtres en quête d’amour assisteront à l’éclatement de la vérité. Or, les règles du jeu sont cruelles : au pays des têtes baissées, règne la loi du plus fort. ––

Après Moribonds et Les débuts de Loretta, Til.T poursuit ici sa démarche caractérisée par la création de textes contemporains aux univers corrosifs et teintés d’ironie tragique. La compagnie aborde cette fois l’héritage émotionnel et la quête identitaire.

Durée du spectacle: 1h30

www.theatreprospero.com

  Les têtes baissées

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  La singularité est proche
  Cabaret Tollé
  Joyeuse Matinée de Noel
  Macbeth de William Shakespeare
  Gloucester - Délire shakespearien
  Ai-je du sang de dictateur?
  Dans la tête de Proust
  10 ans de mariage !
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Les monologues du vagin
  Histoires de Fins
  Le clan des divorcées
  Le Sapin de Noël
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier



Vos commentaires

Beaucoup de thèmes dans le thème  
Sujet vaste et nécessaire. Peut être possible d'avoir plus de densité avec plus de dépouillement dans les éléments du décor -genre 2 chaises plutôt que 4, etc- et du texte! J'espère qu'il y aura une deuxième pièce de l'auteur.

Conrad C.
Lun. 11 mai 2015



Belle petite pièce  
Une mes invités s'attendait à un spectacle d'humour... Il a été pris dans une belle dramatique pas évidente du tout. La sonorité permettait difficilement de bien percevoir les textes. Mais dans l'ensemble, j'ai bien apprécié la troupe de comédiens.

Michel M.
Dim. 10 mai 2015



Mon invitée ne regrette pas d'y avoir été.  
Elle a beaucoup aimé cette pièce. Elle n'était pas certaine que la mise en scène serait adéquate en voyant le décor au début mais fut rapidement séduite par l'utilisation de tout ce matériel. Elle a reconnu également dans cette histoire le drame qu'ont vécu certaines de ses amies. Elle en est ressortie un peu perturbée tout comme moi d'ailleurs (je suis allé à une autre représentation).

Denis B.
Jeu. 7 mai 2015



Pour relever la tête  
Lorsque les secrets du passé font mal au présent, lorsqu'un jeune adulte décide de venger sa mère, lorsqu'une tête ne veut pas baisser, lorsqu'un distribution de haut calibre défend un texte plutôt moyen,... A

Daniel L.
Jeu. 7 mai 2015



Bonne pièce  
Très bonne pièce passé une agréable soirée

Lyne B.
Mar. 5 mai 2015



Oh lala !  
Pas facile cette pièce d'une famille très souffrante. Une famille qui baisse la tête et ferme les yeux donc qui se tait sur son passé dramatique. Cela m'a fait penser, par moment, à du Michel Tremblay.

Jeannine C.
Mer. 29 avril 2015



Une pièce dure, émouvante, crue et touchante.  
Des comédiens extras, un sujet difficile mais bien abordé. La fin a même réussi à me soutirer une larme. Bravo!

Renaud G.
Mar. 28 avril 2015



Pièce d'une rare intensité.  
Jamais évident quand dans une famille une enfant subit des viols à répétition de différentes personnes. On sentait que quelque chose n'allait pas dans cette famille dysfonctionnelle mais quand tout éclate on a droit à une intensité à couper le souffle. La distribution est exceptionnelle et bien servie par une mise en scène à la hauteur. Bref il s'agit d'une oeuvre coup de poing. À voir absolument.

Denis B.
Mar. 28 avril 2015



Pauvre famille...  
Pièce difficile... Jeu des acteurs excellent, par contre, je n'ai pas vraiment aimé le texte et la mise en scène, beaucoup (extrêmement) de sacres. Pauvre maman qui s'est fait abuser lorsque plus jeune, pauvre fils (Thomas) qui se fait une carapace infranchissable malgré ses bons sentiments d'amour pour ses parents.

Jacques R.
Dim. 26 avril 2015