Conférence sur l'histoire de la psychiatrie 
Divers
Mer. 3 juin 2015 à 19:00
Institut univ. en santé mentale de Montréal
7401, rue Hochelaga, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège atuvu.ca: Sur présentation de leur reçu de réservation, les 5 premiers membres à se présenter recevront une copie du livre « Désinstitutionnalisation psychiatrique en Acadie, en Ontario français et au Québec » de Marie-Claude Thifault et Henri Dorvil. Un livre par réservation.

Précision sur le lieu: 7401 Hochelaga, Pavillon Bédard, salle BE-322-18

« Le branle-bas général à Saint-Jean-de-Dieu - Expérience de la désinstitutionnalisation, 1930-1976 »

Conférence de madame Marie-Claude Thifault, professeure agrégée, titulaire de la Chaire de recherche sur la francophonie canadienne en santé et directrice de l'unité de recherche sur l’histoire du nursing à l'Université d'Ottawa sur l'histoire de ce lieu mystique de l'Est de Montréal.

« Ouvrir les portes de l’hôpital, débarrer les portes de l’hôpital », selon le psychiatre Denis Lazure, n’était pas une façon d’imager sa pensée, mais bien un geste concret nourri par le vent de changements qu’insufflait la révolution psychiatrique des années 1960. Certes, la Commission d’études des hôpitaux psychiatriques et les conclusions de son rapport (Bédard, 1962) permettaient de croire à un vaste projet de désinstitutionnalisation psychiatrique au Québec. Nous jugeons qu’il est à propos de déplacer le point de vue sur la question de cette grande réforme pour s’intéresser à celui du patient lui-même. Cela afin de nous demander quelles sont ses propres inquiétudes quant à l’avenir suite au processus institutionnel de mise en liberté définitive? Ce questionnement propose une réévaluation des résultats peu concluants qu’a connus la première vague de désinstitutionnalisation psychiatrique au Québec, cette fois-ci, attachée à relater et prendre en compte l’expérience des patients.

www.iusmm.ca/evenements/conference/2015/3juin-le-branle-bas-saint-jean-de-dieu.html

  Conférence sur l'histoire de la psychiatrie

Inscription
Fil culturel

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  No strings (attached)
  Le Sapin de Noël
  Histoires de Fins
  Cabaret Tollé
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Les monologues du vagin
  La singularité est proche
  Le clan des divorcées
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  10 ans de mariage !
  Les habits de sa majesté
  Ai-je du sang de dictateur?
  Gloucester - Délire shakespearien
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Jeannot dans la tempête



Vos commentaires

Oufff  
Marie-Claude Thifault est une ancienne infirmière de l'hôpital Louis-H.-Lafontaine (auparavant l'asile St-Jean-de-Dieu et maintenant l'institut universitaire en santé mentale de Montréal) maintenant professeure à l'université d'Ottawa et doctorate en histoire. Passionnée elle nous a éclairé habilement sur l'évolution de la psychiatrie au Québec. Ah la guerre! Depuis la guerre 1914-1918 les asiles provinciaux avaient pu hébergér la plupart des vétérans aliénés en échange d'une allocation fixe versée par le gouvernement fédéral. Or la crise de surpopulation bien au delà du seuil critique après la 2e guerre mondiale obligea un re-engineering psychiatrique. Même le travail social fait des pas de géant durant cette même période. L'idéale d'une équipe multidisciplinaire activement impliquée pour le traitement de chaque individu hospitalisé émerge de la psychiatrie d'après guerre. Aussi d'y apprendre qu'il y avait moins de 10 psychiatres pour environ 6000 patients dans les années 60 m'a sidérée. Bref c'était une soirée très enrichissante autant du point de vue historique que des soins de santé offert pour ces 'psychiatrisés internés'. En boni, les membres ATUVU ont reçu le livre fraîchement sorti 'Désinstitutionalisation psychiatrique en Acadie, en Ontario francophone et qu Québec (1930-2013). Un bijou à lire!

Jewel
Mer. 24 juin 2015