On ne badine pas avec l'amour On ne badine pas avec l'amour   
Théâtre
Sam. 10 octobre 2015 à 16:00
Théâtre Denise-Pelletier | Salle Denise-Pelletier
4353, rue Sainte-Catherine E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:42.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Publié en 1834 après le tumulte des amours entre Alfred de Musset et George Sand, On ne badine pas avec l’amour est l’un des plus beaux et cruels dialogues amoureux de la littérature. Après dix ans de séparation, Perdican retrouve Camille. Mais comme la candeur de l’enfance est disparue sous la jeunesse, les deux amoureux semblent incapables de s’avouer leur flamme. Camille, sous la mainmise des soeurs du couvent où elle a passé les dernières années, préfère se donner à Dieu plutôt que d’épouser Perdican. Autour de ces coeurs battants, le discours des fantoches Dame Pluche, Maître Blazius et le Baron, père de Perdican, risque fort d’aggraver la situation. Perdican décide alors de séduire Rosette, la soeur de lait de Camille, et rendre ainsi Camille jalouse. Or l’amour ne se soumet facilement ni à l’innocence, ni à la stratégie. Claude Poissant met en scène Musset pour la troisième fois, après Lorenzaccio au TDP et Les Caprices de Marianne au Théâtre du Trident.

Texte: ALFRED DE MUSSET
Mise en scène: CLAUDE POISSANT
UNE PRODUCTION DU THÉÂTRE DENISE-PELLETIER
Adrien Bletton, Avec : Henri Chassé, Francis Ducharme, Olivier Gervais-Courchesne, Rachel Graton, Martin Héroux, Alice Pascual, Christiane Pasquier et Denis Roy



www.denise-pelletier.qc.ca

  On ne badine pas avec l'amour

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les Fêtes Internationales du Théâtre 2017
  La déprime
  Penouche | Monologues Humoristiques
  Non Finito
  L'Histoire de la musique | Buzz Cuivres
  Les grands-mères mortes, une fête
  Burn Out Total
  Jeannot dans la tempête
  La singularité est proche
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Théâtre INK – Lignedebus
  Sur le fil
  Splendeur du mobilier russe
  Tout est drôle sauf le titre
  Soirée Tchekhov



Vos commentaires

L'Amour !  
Mes invités ont apprécié de revoir ce classique, ce drame romantique où l'en exprime dans une distorsion, le doute, la jalousie,l'humiliation...), à l'égard de l'amour. Par contre, il fallait se concentrer afin de bien entendre les comédiens, ce qui pouvait devenir irritant.

Jeannine C.
Lun. 26 octobre 2015



Fin plate  
Beau petit drame... Acteurs n'ont pas utilisé de micros, ce qui compliquait grandement l'audition A part de cet élément, tout était correct!

Michel M.
Lun. 12 octobre 2015