atuvu.ca
Profil de Jewel 

Mes informations
Âge:n/d
Statut:à l'affût
Page vue:4252 x
Mes coups de coeur actuels
Musique:Justin Saladino, Steve Strongman
Théâtre:Sweet Charity
Danse:Salsa
Humour:Jean-Marc Parent, Sol
Cinéma:La vie est belle
Autres:Fabuleuse (Saguenay)
Salle préférée:Maison des arts de Laval


         Share


J'ai aimé...
J'ai moins aimé...
Je verrai prochainement...



Encore plus sur moi
Musique:Martin Levac (hommage à Phil Collins), Pat the White, George Perris

Théâtre:Fantôme de l'opéra & Love Never Dies, Le prince et le pauvre, Annette, Le complexe de Jeannette, Chantons sous la pluie

Danse:

Humour:Pierre Légaré, Sylvain Larocque, Boucar Diouf, P.A. Methot, Cathy Gauthier, Geneviève Gagnon.

Cinéma:

Autres:


Mes commentaires

Les Avions : Les pompiers du ciel - Les enfants vont adorer...  
Plusieurs marmitons présents ont énormément apprécié les 'vroom-vroom' des avions & leurs personnages respectifs. Belle visite des sœurs Dufour-Lapointe (nos championnes olympiques de ski acrobatique en bosses) qui avaient prêté leurs voix à ce film d'animation de Disney. En tant qu'adulte j'ai néanmoins trouvé l'histoire beaucoup moins prenante & dynamique que Monstre Inc. ou Les Incroyables par exemple. À vous donc de juger par vous-même votre appréciation personnelle qui peut varier selon votre âge aussi...
CATNIP! le musical - Vivement la brigade du bonheur  
Enfin une pièce 100% originale & montréalaise en plus. Bilingue, la brigade nous chante parfois en français parfois en anglais mais toujours pour nous faire réfléchir, rire & du bien tout court. C'était rafraîchissant, éclaté & songé à la fois. Non, nous ne rêvions pas. Chacun de nous possède une petite lumière d'espoir, et ce, même lorsqu'il fait gris. Nous avons tout pour changer les choses et le bonheur à partager avec les gens autour. Soyons heureux, tout simplement! Bravo au 6 comédiens-chanteurs pour leurs performances et entrain. J'en suis sortie ragaillardis en ce beau vendredi. Merci!
FMCM | Violons virtuoses - Du partage...et pourquoi pas  
Un empêchement très dernière minute m'a obligée à demander si des membres seraient intéressés par mes 2 billets. Tout de go une membre a manifesté son intérêt et hop, elle a pu assister à ce merveilleux concert avec trois autres amis au lieu d'une seule. Elle m'a transmise ces remerciements & m'a dit que cela avait une très belle soirée pour eux. Bien contente moi aussi de faire partie de la belle communauté culturelle d'ATUVU & de partager aussi. Yeah!!
La Garde | Première - Bons acteurs mais...  
Comment dire, pas de ressentis, d'émotions. Ce n'était pas 'prenant'. On ne se sentait peu ou pas interpellé. Ça ne venait certainement pas nous toucher donc je ne crois pas qu'il va passer à l'histoire mais bon...c'est toujours agréable de revoir nos acteurs québécois.
FMCM - Le Sacre du Printemps - Tout un privilège...  
D'avoir pu entendre ce pianiste canadien dont la réputation internationale n'est plus à faire et qui foulait pour la première fois le sol québécois, wow, wow, wow. Il a interprété plus qu'habilement avec une intensité & justesse remarquable le fameux 'Sacre du Printemps', œuvre centenaire du maître Stravinsky. Certain diront que c'était pas une pièce accessible aux néophytes mais sa grandeur et les difficultés à rendre son interprétation appréciable sont dignes de mention. En finale il nous a joué un arrangement (originalement pour un duo) que son ami William Hirtz lui a composé du Wizard of Oz. Elle était si complexe que Parker nous a raconté que lorsqu'il avait reçu les partitions il c'était empressé de téléphoner son ami pour lui dire qu'il n'avait pas enlevé de notes du duo en lui rappelant que c'était pour un solo. Et son ami de lui répondre, ''bien elles sont toutes belles (les notes) donc je n'ai pu en supprimer aucune''. Parker avouera lui-même que c'est la pièce la plus difficile de toute sa carrière qu'il eu à interpréter. Elle était effectivement brillante & tous les mélomanes présents ont grandement apprécié ce moment d'écoute privilégié. Tout un cadeau! Merci ATUVU!!!
Supernova - Trop décousu sans réel fil conducteur  
Ça allait juste trop dans tous les sens. Les acteurs étaient bons, leur diction/bilinguisme aussi mais difficile de voir à quoi ils souhaitaient en venir. Même la finale, sur un bout de film, se terminait en queue de poisson.
En route vers mon 1er Gala | Grande finale - Manque de places assises  
J'ai trouvé cela très court (moins d'une heure) avec un grand manque de places assises. On s'est finalement assis sur une caisse de bois près du bar avec l'équipe télé de Juste Pour Rire. Autre hic...nous avions l'air climatisé dans le tapis qui nous arrivait dans le cou. Les quatre humoristes finalistes étaient bons mais il y en a qui allait trop dans la facilité. Encore cette année, c'est la gente féminine qui l'a emportée. Alors à vous de juger le talent d'une nouvelle découverte, la franco-ontarienne Katherine Levac qui sera en route vers son 1er gala cet été.
Le fantôme de Rebecca - Des histoires de fantôme comme on les aime  
Histoire très bien ficelé interprétée avec brio & génie par deux excellents comédiens, Pierre Audette et Daniel Boudrias. Ces derniers ont, d'une aisance et vitesse déconcertante, joué plusieurs personnages différents. Conséquemment ils ont dû effectuer de nombreux changements de costumes, ajuster leurs timbres de voix, adapter leurs petites manies aussi afin de refléter le personnage du moment. Ils étaient très crédibles et on s'attachait à chacun d'eux. Un réel divertissement avec beaucoup d'humour en prime. À voir!
L'impromptu d'Outremont - Trop long à mon goût personnel  
Plus d'une heure trente sans entracte donc mon attention divaguait dans tous les sens après 75 minutes. À mon avis, un entracte serait grandement apprécié, autant du public présent que des comédiennes. La pièce était 'correcte' mais les comédiennes récitaient trop leurs textes ce qui enlevait du ressenti dans leur jeu. Il y avait évidemment beaucoup de texte à apprendre & il y a eu plusieurs blancs de mémoires aussi. J'ai trouvé que la pièce n'était pas assez tricoté serré pour soutenir notre attention pendant toute la prestation. J'ai quand même aimé renouer avec du Michel Tremblay & à l'ouest de la rue St-Laurent, c'est plutôt rarissime de sa part. Le théâtre de la Grangerit est comme une énorme boîte à surprise théâtrale. On ne sais jamais si on va aimer...ou pas. Surprise!! J'ai donc très hâte de voir les prochaines pièces jouées dans le cadre du festival des molières qu'il vont présenter en juin prochain. À suivre...
FMCM | Angela Cheng - Soirée viennoise - Le partage a toujours la cote  
En effet puisqu'une membre ATUVU demandait si, parmi ceux qui avaient réservé, il y en avait qui souhaitait laisser leurs billets pour qu'elle et son conjoint puissent assister à ce concert. Étant donné mes nombreuses réservations, j'ai volontiers accepté et faites deux heureux. Voici son commentaire: Un très bon spectacle, la pianiste était très expressive. Nous avons passé une très belle soirée. Merci!
Conférence pour femmes célibataires - Comme s'il y avait une recette universelle...  
Allons mesdames, nous ne sommes pas dupes quand même. La soirée de mon invitée fût divertissante & plaisante mais elle n'a pas trouvé réalistes les façons de faire avec messieurs. Ce n'était peut-être pas improvisé mais certainement pas de la haute recherche scientifique non plus. Mon invitée a dit que le gros bon sens restera toujours une valeur sûre. Combinez à cela une tenue soignée et un beau sourire qui ajoutera de la confiance en soi et ce sera une bonne carte dans votre jeu de la séduction. Restera à voir si l'autre parti aura la carte aout qui vous fera craquer à votre tour...
LULU de Franz Wedekind - Pauvre petite Lulu  
Pièce qui aurait pu être abrégée (deux heures franc sans entracte c'est long pour un sujet aussi difficile) mais reste néanmoins que le thème abordé est bien réel et troublant aussi; celui de mettre en lumière la blessure psychique d'une femme qui a subi une violation de sa sexualité lorsqu'elle était enfant. Rien de banal ni de jojo dans la triste tragi-réalité de cette jeune femme (Lulu) puisque cela aura des conséquences traumatiques pour le reste de sa vie. Comportements malsains tordus & déviants qui seront teintés d'une sexualité banalisée. À donner des frissons & faire réfléchir aussi sur la longue portée des blessures subies durant l'enfance. Alors éduquons nos enfants et dénonçons les abuseurs car les séquelles sont lourdes et trop souvent persistantes aussi. Interprétation remarquable par Stéphanie Ribeyreix du personnage principale, Lulu.
Hair - Let the sunshine...  
Ça terminait bien la soirée et j'ai adoré la finale sur cette chanson avec le public. Tout le monde était 'peace & love' et c'était très festif. Un spectacle pas facile à monter puisqu'il comporte plus de 30 chansons (chacune ayant sa chorégraphie respective). Le tour de force pour moi était qu'autant d'acteurs-chanteurs (14 au total) puissent faire autant de mouvements sur une si petite scène qu'ils partageaient avec 4 musiciens également. C'était salle comble et la chaleur était un peu dérangeante et inconfortable. Mais à part ce léger désagrément, c'était très 'sixties' et réussi.
ELLES XXX - Pleines de fougue, de rage & de sensibilité aussi  
Mes deux invités ont été enchantées. Elles ont dit que c'était très imaginatif & créatif. Aussi qu'il y avait une réflexion sincère porter par une parole lapidaire mais nécessaire. Elles secondent le commentaire d'un autre membre, Denis B.
Passion Elles Tango - Événement annulé :(  
J'aurais tellement aimé y aller...
Atelier d'émail sur cuivre | spécial - Un canular?!?!? L'événement n'a pas eu lieu :(  
Quoi dire? Se déplacer pour 18h un vendredi soir à Griffintown c'est pas évident. Que la porte soit barrée, qu'il n'y ai aucune réponse, même pas au numéro de téléphone inscrit sur notre feuille de réservation, disons plutôt amateur comme invitation. Seule consolation =) nous avons fait la connaissance d'autres membres ATUVU qui, comme nous, étaient déçus de la tournure de la soirée.
Strawberries in January - Comédie 'feel good' légère certes mais assez drôle   
J'étais sceptique après avoir lu les commentaires 'so-so' des membres ayant assisté à la même pièce interprétée en français plus tôt cette semaine. Mais oh, belle surprise...je trouve que dans la version anglophone tous les comédiens ont très bien campé leurs personnages respectifs & l'histoire était très bien ficelée. Ajouté à cela le jeu efficace des éclairages & de la musique, l'humour tordu qui émane très souvent des relations amoureuses et vous avez une recette qui touchera assurément son auditoire. Ce fût définitivement le cas jeudi soir dans la petite salle intimiste du Centre culturel Calixa-Lavallée. Multiples rires, autant de la gente masculine que féminine et ce, tout au long de la pièce alors que de chauds applaudissements d'appréciation du public résonnaient en final. Bravo!
Complexe des genres - Complexité des mouvements aussi  
Chorégraphie des plus originales qui m’a été donnée de voir. Complexe & puissante, elle exigeait une haute forme physique soutenue de la part des six danseurs qui ont livré une performance empreinte de fluidité malgré sa complexité. Mention honorable à l'éclairage aussi. La rencontre après la prestation avec la chorégraphe Virginie Brunelle & les danseurs a également été très intéressante. Bonne tournée...en Europe maintenant!
Les 3 exils de Christian E. - Émouvant, captivant & un tour de force aussi  
Mise en scène des plus minimaliste (qu'une chaise) afin de laisser toute la place au comédien-conteur Christian Essiambre. Ce dernier nous livre une partie de son récit de vie avec brio, finesse, humour & intelligence aussi puisque les sujets abordés ne sont pas toujours facile. Fière chandelle à cette prestation hors norme qui nous transporte & nous chavire aussi. Une pièce dune durée 1h20 sans entracte et pour cause...elle est d'une intensité saisissante captivant l'auditoire dès les premiers instants et ce...jusqu'à la toute fin. Un autre membre, Normand L., a aussi bien résumé avant moi. LA pièce qui m'a le plus touchée en 2014 à ce jour.
Catherine Durand - Talentueuse & généreuse aussi  
Catherine nous a offert des balades riches avec des arrangements musicaux originaux. Ils n'étaient que deux sur scène mais attention, Catherine avait tout un allié. En effet puisque son acolyte & musicien polyvalent, Marc Papillon-Ferland, pouvait jouer simultanément du clavier & de la batterie (WOW). Ce dernier a aussi joué du violon, de la guitare et faisait les harmonies de Catherine. C'était tout un performeur. J'ai adoré découvrir cette chanteuse attachante. Je n'étais pas la seule puisque tous se sont spontanément levés pour l'applaudir chaudement afin d'avoir un rappel. Dès que Catherine & son musicien sont revenus sur la scène, tous se sont immédiatement rassis et nous aurions pu entendre une mouche voler tellement les gens étaient en mode 'j'écoute'. Bravo Catherine (& Marc) pour ce spectacle si bienfaisant!
Le Grand Senebal de Montréal 2014 - Soirée très décousue  
D'abord avouons que la nourriture sénégalaise était délicieuse. Toutefois, j'ai trouvé cela assez amateur de réserver TOUTES les places assises pour des délégations, surtout quand ces gens sont très retardataires. Aussi le spectacle a évidemment débuté beaucoup plus tard que prévu initialement et l'attente pour ceux arrivé à l'heure pouvait paraître longue, debout. Aussi, disons que la parade de mode était très amateur et l'éclairagiste n'aidait pas la cause non plus. Alors pour des photos, on repassera. Et que dire des interminables remerciements que personnes écoutaient non plus. Par chance, la musique festive qui débuta vers 21h45 est venue atténuer les premières déceptions. On est tout de même ressortis de la soirée très joyeux, sourire aux lèvres se brandissant le popotin de gauche à droite. Définitivement un peuple très chaleureux dont j'ai aimé faire la connaissance.
Micoe - À faire réfléchir aussi...  
D'abord disons que j'ai moins aimé la première partie qui présentait en solo la claviériste de Micoe et les compositions de cette dernière. Sonorité froide trop 'techno' à mon goût personnel, thématique des 'bas fonds' très 'dark' & tristounet aussi. Combiné avec le temps gris de la météo du jour, côté gaieté, on repassera. Certes un exécutoire pour la voix & les sons, mais qui assomme trop le publique aussi. Ensuite l'entrée sur scène de Micoe, une artiste qui m'était inconnue avant hier soir alors belle découverte. Sa musique électro avec des sons aux battements répétitifs, des mots chantés lentement par une voix pur raisonnait tel un mantra. Un beau voyage d'intériorité si l'on se fermait les yeux...et j'ai beaucoup aimé ce voyage. Belle sonorité rythmique avec paroles réfléchies. Moment de grâce comme nous disait si bien Micoe. Bravo! Une artiste qui sort habilement des sentiers battus et nous fait réfléchir aussi...
Les voisins - Décevant...dommage :(  
Franchement piètre texte d'une platitude déconcertante. J'ai décidé de rester après l'entracte question de voir si la 2e partie allait être plus drôle ou même évoquer une émotion en moi. Mais...rien du tout. Même lors de la finale les applaudissements se sont manifestés timidement puisque nous n'étions pas certain si c'était la fin ou non. Bref avoir su j'aurais passé mon tour. Je dois signaler qu'il faisait une chaleur étouffante en plus dans la salle. Rien pour aider. Dommage car les acteurs étaient, quant à eux, bons.
En Love Majeur | France D'amour - On est transporté...  
Ailleurs en Love Majeur puisqu'il afflue de ce magnifique spectacle de la générosité, de l'humour et bien évidemment du talent, autant de France que de ses musiciens qui l'accompagne. Je l'avais vu à sa soirée de première au St-Denis mais samedi à Ste-Martine c'était beaucoup plus senti compte tenu de la proximité avec l'artiste et la salle plus intime aussi. Tous avait du plaisir à apprécier également son jeu de 'musicien idol' entre ses prestations de chansons de jazz variés et ses succès indémodables de l'époque tel Vivante ou Animal. Bref une soirée 'feel good' bienfaisante à plusieurs niveau. Bravo France et bonne tournée!!
Tom à la ferme | Première - Pas dans mes cordes  
Voici le commentaire reçu de mon amie cinéphile qui a vu la projection. Excuse le délai pour le film, je ne l'ai pas du tout aimé et c'est sans doute pourquoi je n'étais pas enthousiaste à le commenter... Quoi dire? longueur, violence gratuite, incompréhension qui se traduit pour moi par un non-sens (à tort ou à raison). Je ne le recommanderai à personne. J'avais pourtant bien aimé ses 3 films précédents. Mon fils n'a pas non plus apprécié.
Le Style Classique - Les maîtres viennois à l'honneur  
Entendre du Mozart, Haydn, Beethoven & Schubert était un pur délice pour l'ouïe. Le chef d'orchestre de réputation mondiale, Eric Milnes, brillait également, lui qui jouait du piano tout en dirigeant les chanteurs du Choeur St-Laurent & les musiciens & voix de l'Harmonie des Saisons. Qui apprécie un tant soit peu le classique aura, à en point douter, passer une soirée envoûtée par le haut calibre des pièces sacrées interprétées avec une grandeur et justesse indéniable. Bref un moment de recueillement bienfaisant inégalé pour mon âme, mes yeux & mes oreilles aussi dans la belle église St-Pierre-Apôtre. Belle sérénité de pleine conscience avant la frénésie du week-end. Merci ATUVU!
Commedia - Éssoufflant...  
En effet puisqu'il y en avait énormément de texte dans cette pièce d'une durée de 2h30. La mise en scène est simple mais très efficace. Les comédiens sont excellents et interprètent avec brio, à une vitesse vertigineuse également, plusieurs personnages. Personnellement j'ai plus apprécié la 2e partie plus rythmée que la première mais la pièce dans son ensemble vaut certainement le détour. C'était ma première visite au très beau Théâtre Denise-Pelletier dans l'Est de la Ville. Très heureuse de cette belle sortie en début de semaine. Vivement la culture montréalaise!!
François Léveillée - La catégorie du spectacle m'a induite en erreur  
Ce spectacle était classé 'humour' alors qu'il aurait dû être classé 'chanson' ou 'musique' puisque c'était effectivement l'essence même de cette prestation très personnelle de François Léveillée au Lion D'Or. Il a interprété plusieurs de ses compositions (qui étaient nouvelles pour moi) en plus du Brassens, etc. Juste un peu d'humour entre ces numéros musicaux et aucune personnification de Bob Cashflow ou autre :( Comme je l'ai exprimé dans mon titre, étant donné que le show était classé humour, je m'attendais à rire plus qu'à fredonner des airs. C'était loin d'être désagréable juste pas ce que j'avais prévu à priori. Surtout que la personne qui m'avait accompagnée est ricaneuse et s'attendait elle aussi à rire plus. Je félicite néanmoins l'excellente performance de M. Léveillée et ses fidèles musiciens de talents. 40 ans de carrière est TRÈS honorable!!
Slams de poésie - Saison 2013-2014 - Pour qui aime les mots sensés...  
Cette forme d'art oratoire est de fois en fois une exploration fascinante du talent indéniable de création littéraire des québécois via notre belle langue de Molière. Nous ne sommes pas tombés sous le charme de tous les slammeurs présents ce soir-là mais il y en avait des nouveaux pour moi donc j'ai beaucoup apprécié ma soirée. J'ai déjà hâte à mon prochain rendez-vous Slams de poésie en avril prochain!!
Aperitivo - Le bon gôut de l'Italie...  
C'était cette semaine au restaurant Pomodoro de faire le 5à7 petite Italie sur l'énigmatique boulevard St-Laurent. L'endroit était très classe, le serveur très connaisseur & souriant & la nourriture succulente. On nous avait servi gracieusement une flûte de pétillant rouge (je ne me rappelle plus du nom mais c'était exquis) avec plusieurs bouchées italiennes très bien apprêtées (fromage, saucisse, minis pizzas, etc.) sur brochette & planche de bois. Ça faisait juste trop longtemps que je ne m'étais pas baladée dans ce coin de la métropole. J'ai adoré ma sortie en bonne compagnie aussi :)
On passe au salon? - Je m'attendais à plus...  
Ayant vu la première de cette trilogie l'automne passé disons que j'avais des attentes un peu plus élevées. J'ai toujours autant apprécié les personnages mais c'est le scénario lui-même qui manquait de viande autour de l'os. J'espère que la troisième se reprendra...
The Seagull - L'intemporel Tchekov  
Cette comédie tragique (La mouette) est selon moi un bijou. Abordant habilement le problème du statut des artistes et de l'art tout en y incorporant LE besoin intemporel qui passe ou qui casse, l'amour. La distribution était excellente et la mise en scène très efficace. Le Centre Segal reste fidèle à sa réputation et nous présente de l'excellent théâtre. Merci!
Saving Mr. Banks - Première V.F. - Un film Disney pour les grands  
En effet puisque des jeunes peuvent rapidement s'ennuyer d'une telle reconstitution relatant les dessous de l'énigmatique film de Mary Poppins. Excellente distribution et bon rythme aussi. C'était intéressant de voir que Disney ne ménageait pas ses efforts pour arriver à ses fins, et ce, même avec la redoutable Mme Travers.
JiCi Lauzon - Belle retrouvaille  
Voici le commentaire de mon invité: J'ai ADORÉ JiCi Lauzon, j'ai chanté avec cœur et ardeur TOUTES les chansons puisque le spectacle était pour les baby boomers...que de beaux souvenirs! J'ai bien rit. J'y suis allée avec mon fils Simon qui a aussi apprécié. Merci beaucoup d'avoir pensé à nous!! Alors à mon tour je dis Merci ATUVU!!
L'Impossible M. Bébé (1938) sur grand écran - Long & passé date  
Voici le commentaire intégral de mon amie cinéphile: Désolé mais cette projection était juste trop rétrograde (je suis partie à l'entracte). C'était d'ailleurs la seule projection en français de ce ciné-club qui, selon moi, est très en retard. Sache que nous sommes plusieurs à avoir quitté à l'entracte. Dommage...
I Musici | Et Paix sur la Terre! - Maestro Zeitouni est enflammé de passion musicale  
Concert en deux parties à l'unique Maison symphonique de Montréal, lieu de prédilection pour tout mélomane. Mon invité a particulièrement apprécié la première partie qui était beaucoup plus classique. Alors que moi, nostalgique aimante de la musique de Noël, j'ai davantage apprécié la 2e partie puisqu'on y a interprété une douzaine de chansons des fêtes dont le fameux Minuit Chrétien. Les musiciens étaient excellents dirigés par le flamboyant Maestro Zeitouni. Les voix des solistes étaient justes et celles des chanteurs également. Un excellent concert pour ceux qui ont osé braver les caprices de Dame Nature.
Le temps d'un été | Première - v.f. - Quoi dire...  
Voici le commentaire intégral de mon amie cinéphile qui a assisté au visionnement: Excellente distribution mais j'ai trouvé ce film très long. Je ne sais pas à quoi il voulait en venir... et ne le sait toujours pas! Donc ''so and so''. Il ne passera pas à l'histoire. Rien à rajouter.
Noël 1933 - Spectacle émouvant & de qualité exceptionnelle  
J'ai tout adoré de ce spectacle. D'abord la qualité des voix (a capella) exceptionnelles des acteurs. Ils avaient des arrangements musicaux très originaux également. Ensuite la mise en scène qui était d'une simplicité & efficacité déconcertante. Finalement, l'histoire & son interprétation impeccable par cette troupe talentueuse ne pouvait qu'être le plus beau cadeau de Noël que je pouvait offrir à une grand-mère. Elle fut très émue par les voix, la danse, la générosité d'antan malgré la pauvreté, etc. Pour avoir vu trois fois Décembre (en 3 ans) ce spectacle à grand déploiement présenté à la Place des Arts pendant les fêtes, je peux affirmer que celui-ci à plus petite échelle est d'un calibre tout aussi professionnel. Juste dommage qu'ils ne donnent pas plus de représentations puisqu'ils sont tellement bons. Aussi une mention d'appréciation spéciale à la Maison des arts de Laval qui nous a généreusement offert thé & biscuits avant la représentation ainsi qu'un atelier de cartes postales après. Bref un après-midi comblé de plaisirs à tous les points de vue (gustatif, auditif, visuel, créatif, etc.) Merci ATUVU et joyeux temps des fêtes à tous les membres de cette belle communauté culturelle!!
Luce Dufault - Salle comble remplie de chaleur malgré la froideur extérieure  
Quel baume réconfortant la belle Luce. Elle était tout sourire et heureuse d'être à Richmond pour son dernier spectacle 2013. Un beau concert généreux avec des anecdotes drôles et cocasses. Malgré la météo (soir de la première grosse tempête 2013), la salle affichait complet et Luce a certes été à la hauteur des attentes des spectateurs qui semblaient conquis d'avance. Du monde est stone aux milliers de roses, on fredonnait avec elle ces airs connus qu'on ne se lasse pas d'entendre. Un spectacle généreux qui valait le détour!
Mandela: Un long chemin vers la liberté - La bataille d'une vie...  
Quand il y a conviction & persévérance alors il y a inévitablement après l'atteinte d'un but, même si celui-ci peut sembler utopique à priori, voir impossible. Nelson Mandela, lui, aura cru toute sa vie en l'égalité des peuples africains. Quel bel exemple de courage. Et ce, jusqu'à son dernier souffle. Merci Nelson! Pour les cinéphiles sachez que 2h30 c'est juste trop bref pour relater tous les détails de la vie d'un tel homme; alors plusieurs dirons qu'il manque de profondeur. Mais lorsque l'on reconnaît le talent indéniable des acteurs, la qualité des images et le survol juste de la vie de Mandela, on trouve tout simplement que l'on a été chanceux d'avoir, de notre vivant, pu connaître un si bel exemple au nom de la très chère liberté. À voir!!
Les Wonder-Trois-Quatre - Mes invités ont ADORÉ  
Un empêchement de dernière minute m'a contraint de pouvoir y assister mais aux dires de mes invités, j'ai manqué une soirée fort agréable. Je vais tenter de me reprendre très prochainement. Néanmoins très heureuse de constater que partout Les Wonder-Trois-Quatre font des fidèles adeptes. Bravo!!!
Les Hommes Libres - Soirée culturelle instructive & délicieuse :)  
La vie des musulmans originaire d'Afrique du Nord en France durant l'Occupation dans le film 'Les Hommes Libres' était certes abordée mais en superficie et non en profondeur puisque l'on n'a pas élaboré sur le comment ni le le parcours alors on est resté sur notre appétit quelque peu. Qu'à cela ne tienne puisque le buffet marocain qui nous a généreusement & gracieusement été servi après la projection du film était gargantuesque & délicieux. J'étais également très heureuse de découvrir un nouvel endroit très convivial, soit le Centre Culturel Marocain Dar Al Maghrib et d'avoir pu échanger avec des personnes magrébines fort sympathiques.
Entre vous et moi, il n'y a qu'un mur - Ouff...loin d'être évident  
Voici le commentaire intégral de mon invité: D'abord disons que le jeu & la diction des comédiens étaient irréprochables. Aussi la mise en scène était excellente quoiqu'assez chargée. Mais pour le texte, alors là quoi dire. Je n'y ai rien compris tellement ça allait dans tous les sens. Je ne sais pas si j'étais trop fatiguée de ma semaine mais j'étais très mêlée à la sortie. Ouff!!!
Variations pour une déchéance annoncée - Partage très apprécié  
J'ai cédé volontairement mon billet à une autre membre ATUVU (Murielle H.) qui s'est réjouie de ma générosité. Alors allez lire ses commentaires et vous verrez qu'elle a bien apprécié ces variations aussi.
Symposium du succès - 4 conférenciers - Bien meilleur qu'une pilule...de bonheur  
Ce symposium, très bien organisé, transmettait aux gens présents une énergie positive contagieuse. Les quatre conférenciers étaient solidement préparés & nous ont partagé leurs trucs & outils pratiques pour nous aider à FONCER!!! Très aidant quand on est dans le doute, dans l'hésitation ou la déprime de se faire 'électrocuter' les neurones pour qu'un déclic vis-à-vis un plan d'action concret s'ensuive. Parfois il ne s'agit que d'une parole, une phrase ou une histoire et ça y est. C'était NOTRE appel, celui qui nous sort enfin de notre léthargie & nous redonne la confiance en soi pour OSER... ÊTRE DIFFÉRENT PEUT-ÊTRE MAIS EN SYMBIOSE AVEC SON MOI!!! Enfin je vais me laisser guider par mes talents & intérêts personnels n'en déplaise à quiconque. Ça y est; je me lance dans cette nouvelle aventure POUR MOI!!! Merci ATUVU!!!!
5 à 7 atuvu.ca - Sympa & sans prétention  
C'était ma deuxième présence à ces 5 à 7 d'Atuvu et encore une fois ce fut une très belle soirée. Le seul petit bémol était qu'à notre heure d'arrivée (17h45) il y avait plus vraiment de places disponibles. Par chance, un collègue de travail est un client régulier de l'endroit et...y étais ce soir là et nous avons pu nous asseoir sur sa grande banquette. Alors nous avions une place mais n'avons malheureusement pas eu la chance d'échanger avec d'autres membre. J'ai personnellement moins aimé le groupe Jazzotope puisque je trouvais la voix de la chanteuse agaçante. Mais pour le reste, CHAPEAU. Arnaud, comme toujours tu reste dans la simplicité, la convivialité & la bonne humeur et cela sera toujours une recette gagnante. Ne la change surtout pas! Mon invité & moi avons adoré les '3 minutes pour séduire' et en aurions pris encore d'avantage. Bref, le temps a filé rapidement et le divertissement était certes au rendez-vous à la Maison du Jazz comble.
Jeune de choeur - Ridés mais loin d'être fanés  
Ces personnes d'âges 'mûres' (70 ans et plus) étaient plus vivantes & stimulantes que bien des jeunes trentenaires ou moins. Ayant un bagage de vécu & du talent vocal insoupçonné, ces derniers ont chanté avec beaucoup d'entrain & une énergie contagieuse des chansons d'artistes francophones populaires (On est né nu et J'ai plein d'amour à donner de Damien Robitaille, J'ai mauvais caractère des Colocs, etc.). Ils avaient un plaisir évident à être sur la scène afin de nous livrer ce beau répertoire musical. Un divertissement très bienfaisant. Chapeau à ces aînés qui 'chante à la vie'. Ils rayonnent de bonheur & de vitalité!!!!
Dany Bédar | À livre ouvert - Générosité inégalée!!!  
Spectacle magnifique offert à ma meilleure amie pour son anniversaire puisque Dany est SON chanteur préféré, et cela, depuis ses débuts. Alors dans un endroit chaleureux & accueillant tel Le Vieux Ste-Martine c'était génial pour la proximité et le contact visuel & auditif. Ensuite, après son excellente prestation, Dany a rencontré ses nombreux fans pour leur serrer la pince, signer des autographes et bien évidemment être photographié aussi. Mon amie fut la plus patiente & excitée et pour cela a été bien récompensée à son tour. Étant la dernière personne avec moi qui restait dans la place, ce dernier s'est carrément levé de sa table de presse pour venir nous rejoindre à notre table afin de parler, échanger & rire avec nous au plus grand bonheur de mon amie. Pour cette dernière c'était son premier show à vie et il restera très longtemps gravé dans sa mémoire et son coeur. En effet puisque d'une aisance déconcertante, une simplicité & une humanité émouvante, nous étions tous là assis 'comme des chums' de longue date. Elle n'en revenait tout simplement pas. Un rêve qu'elle ne sera pas prête d'oublier. Merci mille fois ATUVU!!!
Rencontre avec Jean-François Lépine - Vu d'ici et d'ailleurs  
Belle rencontre au Petit Théâtre d'Outremont avec un être passionné. Toujours curieux et fasciné par la mouvance des différents peuples du globe, M. Lépine expose simplement, de par son expérience internationale, sa vision du monde. Il tente de nous faire comprendre l'importance de s'y intéresser aussi, au delà de nos frontières limitrophes, à ce vaste monde pour ainsi mieux comprendre les différences culturelles & les enjeux de demain auxquels nous seront tous, un jour ou l'autre, invariablement confrontés. L'ouverture d'esprit & conscientisation sont les mots d'ordre à privilégier. Bref, une soirée qui aura toujours sa place dans l'actualité d'aujourd'hui et de demain. À reconduire SVP...
François Dompierre - Un tout-en-un très émouvant   
François Dompierre, ce musicien talentueux et prolifique comptant déjà plus de 50 ans de carrière dans le monde musical, a non seulement porté les chapeaux de pianiste & chanteur pour l'interprétation de pièces qu'il a composées ou orchestrées mais nous a aussi dévoilé ses talents de conteur et même à la limite d'imitateur (p.ex. lorsqu'il nous partage la façon de travailler distinctive de Denys Arcand ou Denise Filiatrault). Cette soirée était parfaite à plusieurs égards: salle intime comble (Petit Théâtre d'Outremont), excellents choix de chansons dans les deux parties du programme, orateur & musicien dont la réputation précède invariablement et qui nous a livré, sur un plateau d'argent, de beaux témoignages. Beaucoup d'émotions ressenties puisque M. Dompierre a, en interprétant habilement de si belles œuvres au piano, interpellé mon passé, plus particulièrement mon enfance qui aujourd'hui n'est plus. En effet puisque comme lui, maman aussi, avec ses doigts de fée au piano, me berçait l'âme allègrement avant d'aller me coucher...snif, snif
Virée à Vegas | Première montréalaise - v.f. - Juste rire de bon coeur, quoi demander de plus  
Qu'on se le dire, rire EST thérapeutique et un exercice (oui, oui il fait travailler non seulement les muscles faciaux mais aussi les épaules, le diaphragme et l'abdomen) que l'on devrait tous remettre en haut de nos priorités, surtout si l'on est comme moi, pas assez sportif AHAHAH Alors dans ce film les 4 comparses et excellents acteurs ont très bien réussi à me faire oublier mes petits bobos, mon quotidien & la froideur extérieure en m'embarquant tout-de-go dans leur 'virée à Vegas'. Léger certes mais tellement de répliques drôles les unes après les autres que j'ai vraiment 'décroché' du quotidien. D'ailleurs, je remarque que même le festival Juste pour Rire n'avait pas réussi à me faire rire à gorge déployée autant que ce film l'a fait. Alors, juste une belle évasion momentanée qui, dans le fonds, fait tellement de bien, surtout à la mi-semaine.
Dallas Buyers Club | Première - VOA STF - À voir  
Jean-Marc Vallée a réussi son pari en faisant briller des acteurs dans des contremplois qui n’ont effectivement rien à voir avec les roles qu’on réserve habituellement aux sex-symbols que sont Matthew McConaughey et Jared Leto. La réalisation sobre, la reconstitution précise de l’époque ainsi que la justesse des acteurs méconnaissables réussissent à rendre ces héros attachants et à nous captiver jusqu’à la fin de cette histoire vraie. C'est donc ici un bon film bien joué et bien réalisé qui m'a fait passer une belle soirée.
De Rage - Peu conventionnel certes mais aussi très poignant  
Mise en scène originale. Magnifique interprétation des artistes, les émotions passaient bien. Mon invité s'est régalée de cette pièce efficace sur un thème bien qu'universel, peu exploité aussi habilement. Ayant personnellement trouvé la pièce courte (1 h), elle m'a dit avoir longuement réfléchi après sa sortie de la salle du théâtre. Bref une interpellation pour plus d'un instant sur LA RAGE, et ce, sans être enragée...
Hommage à Supertramp / Tramp of the Century - Une prestation honnête & énergique  
Mes deux invités ont dit avoir passé une très belle soirée au Vieux Ste-Martine afin d'y ré-entendre les chansons du groupe 'fétiche' de leur adolescence, Supertramp. Assis à l'avant dans une salle comble, ils ont été témoin d'une belle complicité entre les musiciens qui ont livré un spectacle 'haut en couleurs' au plus grand plaisir des amateurs présents. Parfois il faut oser sortir de notre patelin si l'on souhaite y faire de nouvelles découvertes. Merci au Vieux Ste-Martine!!
Ablaye Cissoko et Volker Goetze - Un métissage peu exploité et surprenant  
Qui aurait à priori pensé réunir un africain du Sénégal - Ablaye Cissoko - jouant la kora, cette harpe-luth d’Afrique de l’Ouest au souffle d'un trompettiste allemand - Volker Goetze. Mais alors là, SURPRISE... dans l'intimiste petit théâtre d'Outremont s'est dégagé des sonorités certes inédites mais combien agréables. Ces dernières nous transportaient habilement ailleurs, très loin dans notre for intérieur. Un moment d'évasion privilégié incomparable. Pour poursuivre le plaisir, un CD que je me suis empressée de me procurer et qui bercera mon âme des soirées durant. Une chaleur apaisante pour affronter l'hiver froid à nos portes. Merci au théâtre d'Outremont pour cette belle découverte!
Moi, dans les ruines rouges du siècle - Interprétation impeccable; extrêmement touchant  
Texte brillant d'Olivier Kemeid qui reconstruit la vie de Sasha Samar (qui joue son propre rôle dans cette pièce). Ce dernier tente désespérément d'être célèbre dans l'espoir de retrouver sa vrai mère. Ce récit de vie est interprété en s’entrelaçant habilement avec les événements marquants que l'on connaît ici au Québec de la Russie (match historique de hockey Canada/U.R.S.S., exploits de Nadia Comaneci aux J.O. de Montréal en 1976, l'explosion catastrophique de Tchernobyl, etc.) Bref, 1h45 sans entracte qui nous émeut jusqu'aux larmes. Finalement, la discussion avec les acteurs qui a suivi la pièce a été très appréciée également. Une pièce que je compte revoir dans mon patelin (maison de la culture RDP) le 2 novembre prochain à la salle Désilets du Collège Marie-Victorin dans l'est de Montréal. Venez en grand nombre être témoin de ce bijou théâtral!
Tribute Master Tour - Le bon rock de mon adolescence...explosif & authentique  
Une belle soirée hommage très énergique au théâtre Plaza. D'abord le groupe Tattoo faisant un hommage à Van Halen était 'correcte'. Les musiciens de ce groupe était certes excellents mais le chanteur manquait de charisme et était beaucoup moins entrainant que le David Lee Roth de jadis, et ce, malgré l'interprétation de succès tel que You Really Got Me ou même Jump. Ensuite est venu le groupe Destroyer (hommage à Kiss) qui ont offert une performance visuelle et musicale impeccable. Ils ont littéralement 'cassé la baraque' avec la chanson Rock & Roll All NIte. Mais le clou de la soirée fut indéniablement la performance du groupe 21 Gun Salute (hommage à AC/DC). Ce groupe reproduit intégralement les plus grands succès des deux périodes du groupe; celles des chanteurs Bon Scott et de Brian Johnson. Chaque détail a été fidèlement reproduit, que ce soit la tenue de petit garçon d’école d’Angus, en passant par ses expressions corporelles. Quelle énergie contagieuse!! 'Le party était pris dans la place', et ce, au plus grand plaisir des artistes présents. Bref, une soirée que moi & mon invité avons tout simplement adorée puisque des groupes phares aussi influents que jadis semble beaucoup moins présents aujourd'hui qu'à l'époque. Une preuve indéniable de cela; la station CHOM qui joue toujours des vieux classiques des années 70 ou 80 bien que nous soyons en 2013!
Le cinquième pouvoir | Première - v.f. - Des squelettes dans le placard?!?!?!  
Pourquoi cacher toute la vérité? Qui veut-on épargner? Aujourd'hui plus que jamais tout se sait et rapidement en plus. En apprendre sur Wikileaks, sur ses débuts, sa modestes équipes & sa notoriété d'aujourd'hui m'a certes mieux éclairés sur le sujet. À l'ère des communications ou tous peuvent 'rapporter' des choses, il importe toutefois de faire preuve de jugement, de prudence et de bien valider ses sources. Sachant que l'anonymat est conservé, il est d'autant plus tentant de dire parfois n'importe quoi sur n'importe qui. Il en revient alors à la case départ; c'est à dire...à nous individus réfléchissants de faire la part des choses. De toute façon que l'on aime ou pas, on doit bien se rendre à l'évidence que l'accès à l'information est un droit fondamental que l'on doit protéger si l'on souhaite prendre des décisions éclairés!!
Le chant de Georges Boivin - Vivant jusqu'au bout!!  
Pierre Collin interprète humainement admirablement bien tous les personnages de son 'road trip' pour retrouver sa Juliette Chacal, son premier amour de ses vingt ans. Aujourd'hui veuf à 77 ans il a le goût plus que jamais de réaliser ce rêve et va entreprendre son périple en voiture avec ses 3 chums retraités. S'il fait des vagues, tant pis; au moins il n'aura pas de regrets lui à sa mort. Bien pensé puisque trop souvent les gens meurent attristés de n'avoir été au bout de leurs rêves, leurs propres peurs les ayant empêchés d'avancer & d'agir. Et si vous vous demandez si c'est le 'bon moment' alors réfléchissez aux paroles de Confucius: On est prêt à entreprendre une 2e vie quand nous réalisons que nous n'en avons finalement qu'une seule à vivre. Alors rêvez certes mais AGISSEZ maintenant si vous souhaitez être VIVANTS. Vive les Georges Boivin de ce monde!! Puisque c'était la première d'une tournée québécoise qui s'échelonnera jusqu'au 24 avril 2014, vous pouvez aller sur le site lesproductionskleos.com afin de connaître les détails des dates & lieux des prochaines représentations.
Valses et danses hongroises de J. Brahms - Auditivement subjuguée  
Sublime ce concert à quatre mains (2 pianistes qui jouent simultanément sur le même piano). Brahms faisant partie des 3 Grands 'B' classiques (Bach, Beethoven & Brahms) alors impossible d'être déçus. La musique de ces maîtres (celle-ci composé en 1865) est intemporelle et complexe. Un concert très riche en sonorité & en émotion qui a fait le bonheur de tous les mélomanes présents (c'était salle comble). Un franc succès et un privilège d'avoir pu y assister. Merci à la maison de la culture Frontenac & à ATUVU!
La Resistenza - On recommande sans hésiter, sans résister non plus :)  
Mon invité m'a dit que c'était excellent à plusieurs niveaux: mise en scène, performances des acteurs, efficacité des textes, etc. Bref, un cocktail molotov de Mussolini à Berlusconi pour nous éveiller à cette culture italienne.
Arion | Venezia mi amore - Belles sérénades...en ce beau samedi après-midi  
La prestation pré-concert fut très enrichissante et appréciée. Le seul bémol est que le préposé à la porte parlait à chaque fois que des retardataires se présentaient et c'était très dérangeant pour l'assistance et l'orateur. Côté concert disons simplement que Arion Orchestre Baroque est très professionnelle et qu'elle livre la marchandise sur un plateau d'argent. Vivement la musique classique qui a du panache à revendre ou plutôt à entendre :)
Dawn Tyler Watson et Paul Deslauriers - Du vrai blues authentique comme on l'aime!!!  
La maison des arts nous offrait avec notre billet une consommation gratuite alors disons que ça débutait bien la soirée. Ensuite l'excellent groupe blues de originaire de Trois-Rivières, Mo Blues, nous ont offert une prestation pré-spectacle et entracte question de nous garder musicalement dans le blues. Finalement, la prestation à la guitare de Paul Deslauriers était du blues pur, merveilleusement accompagné par la voix chaude et envoutante de la meilleure interprète blues, Dawn Tyler Watson. Quel duo remarquable! À voir, revoir ou découvrir si vous souhaitez vous initier au blues.
La Revue Cabaret elles - Parents & invités ont dit avoir adoré leur soirée  
Je n'ai eu que des remerciements pour la dernière de ce spectacle dont j'avais eu le privilège de voir il y a deux semaines à peine & qui sort de l'ordinaire. En effet tous ont grandement apprécié le prestation de cette artiste très talentueuse qui nous épate avec sa panoplie de belles robes, perruques, etc. qu'elle enfile tout en chantant. Spectacle qui s'écoute comme du bonbon tellement il est fluide. Juste dommage que nous ne l'ayons pas découvert avant puisque nous l'aurions encouragée d'avantage!
Hans Was Heiri à La Tohu - Encadrement très déstabilisant...  
Certes une scénographie très originale qui exige des habiletés physiques hors de l'ordinaire pour l'exploiter (à cet égard je salue l'excellent travail des performeurs) mais pendant plus d'une heure trente sans entracte et surtout sans fil conducteur alors là c'était pénible (d'ailleurs plusieurs personnes ont quitté avant la fin). L'idiome suisse-allemand, Hans was Heiri signifie ''au bout du compte, c’est du pareil au même'' alors pourquoi faire durer la pièce si longtemps?!?!? J'ai toutefois apprécié l'idée générale que dans la vie même si ça grouille il n'en demeure pas moins qu'on est assez encadré dans notre quotidien. Ainsi on s'adapte ou on tente d'y échapper pour s’apercevoir que d'y sortir c'est entrer dans un autre encadrement qu'il soit différent ou plus grand que le précédent. Assez déstabilisant en effet...qu'on aime ou pas!
La Revue Cabaret elles - La qualité du souper-spectacle vaut certainement l'heure et demie de transport  
Marie G. (membre ATUVU) a très bien résumé cette belle soirée. Alors je ne fais que dire 'IDEM' ou je seconde. Dépêchez-vous alors!!! Il ne reste que 3 représentations!!!
Série Coup de coeur: Jipé Dalpé - Mon coup de coeur depuis plus de 5 ans déjà!!  
Jipé est un musicien-auteur-interprète brillant et accomplit dont j'avais eu le privilège de voir jadis à la maison de la culture PAT. Il chante et joue aussi bien de la guitare que des cuivres. Ses arrangements musicaux originaux sont définitivement sa marque de commerce. C'était aussi celui qui faisait la première partie du spectacle des 2 dernières années de Vincent Vallières. J'avais déjà son 1er album et je me suis empressée de me procurer son 2e. Une soirée endiablée dans la petite salle (nous étions environ une trentaine) intime de la Chasse-Galerie à Lavaltrie. Un show quasi privé d'une grande générosité et belle complicité entre les spectateurs et l'artiste. Simplement, humblement & très certainement un show que tous présents ont grandement apprécié (pour certain comme moi une belle retrouvaille et pour d'autre une découverte inouïe). Mais pour tous un franc succès sur toute la ligne. Contente d'avoir pu revoir mon chanteur 'chou-chou'. Juste trop dommage que nos radios québécoises francophones délaissent ses artistes si talentueux de chez nous pour les Lady Gaga, Katy Perry, etc. d'ailleurs. Finalement, c'est un cercle vicieux bien établit. On voit à la télé pour des entrevues ou autres des artistes qui sont très écoutés à la radio. Et l'on joue à la radio des artistes que l'on a appréciés en les voyant à la télé (p.ex. émission La Voix). Mais il y a tellement d'autres artistes plus talentueux qui sillonne les multiples scènes de notre belle province. Et c'est à nous de les encourager, d'en parler & de les apprécier comme il se doit car il y a tant d'artistes talentueux DANS NOTRE COUR, dans notre belle province et les ignorer est un sacrilège pour la visibilité de NOS TALENTS, NOTRE CULTURE. Oserez-vous aussi découvrir à votre tour maintenant?!?!?
Grand Slam de poésie 2013 - Les meilleurs au Québec ont livré oralement à souhait  
Compétition d'orateurs d'exception pour cette grande finale de slam représentée par 4 coins du Québec (équipes participantes étaient de Rimouski, Gatineau, Montréal & Québec) pour le plus grand bonheur de tous les spectateurs présents au Lion d'Or qui était plein à craquer. Bravo aux finalistes pour leur audace & une mention spéciale au grand gagnant qui nous représentera à la Coupe de Monde de Slam à Paris au printemps 2014. Ce dernier a brillamment présenté 3 slams originaux & mûrement réfléchis avec une interprétation scénique irréprochable sur toute la ligne. Il a amplement mérité ses honneurs ayant conquis l'admiration totale de la foule entière. Coup de chapeau réussi pour un si bel événement pour cet art littéraire poétique (le slam) encore bien trop méconnu de plusieurs érudits de la culture.
Gabrielle | Première - Beaucoup d'émotions en perspective...  
Voici le commentaire intégral de mon amie cinéphile: J'ai commencé à pleurer 10 min après le début du film et j'ai dû me moucher au moins à 4 reprises par la suite. Très émouvant... touchant car d'un tel réalisme (pas de sensasionnalisme). Interprétation magnifiquement bien rendu. À voir absolument. Alors allez voir ce petit bijou cinématographique, vous ne le regretterez certainement pas. Bon cinéma!
Festival Flamenco | Las Comadres 3X4 - Trop d'irrégularités  
En effet puisque c'était la première fois que 1) je voyais des danseuses de flamenco être vêtues d'habillement 'hétéroclites' pour ce genre de prestation tel des jeans 'skinny' donc moulantes & serrés par exemple. Ça jurait et on s'ennuyait de la belle robe longue flamboyante à frisons. 2) je voyais une danseuse avec des cheveux mi-long 'lousses' qu'à chaque fois qu'elle se tournait la tête, les cheveux lui couvrait le visage et une mèche restait invariablement collée sur ses lèvres. Nous étions loin des cheveux soigneusement noués dégageant entièrement le visage de la danseuse. 3) je voyais du flamenco être présenté par une prestation quasi plus théâtral que de danse et ça laissait le spectateur perplexe à plusieurs moments pendant le spectacle. Je pourrais continuer longtemps comme cela mais je donne la chance aux coureurs étant donné que ce festival n'en est qu'à sa 2e année d'existence donc loin d'être au 'top' côté logistique & qualité de programmation. Je dirai comme plusieurs disent poliment quand ce n'est pas toujours selon nos attentes, 'C'était différent!!'.
Festival Flamenco | D'ArT - Olé!!  
Tout un spectacle de Flamenco par des artistes accomplis directement d'Andalousie pour cette prestation unique au Rialto dans le cadre du nouveau Festival Flamenco (2e année d'existence). C'était brut, authentique, extrêmement professionnel & livré avec beaucoup de passion. De chauds applaudissements amplement mérités ont résonné en final en guise d'appréciation des spectateurs présents. Seul bémol pour mon invitée: elle aurait préféré voir danser un couple mais bon...ce ne fut PAS le cas (1 danseur masculin uniquement) et c'était selon moi tout aussi bon.
Finale de slamontréal - Rien de moins que la crème de la crème  
En effet puisque c'était la finale montréalaise donc nous avons eu droit aux meilleures prestations de slam, cet art poétique oratoire dont le but est le suivant: présenter, sous forme oral et scénique, un texte ingénieux & original focalisé sur le verbe et l'expression brute avec une grande économie de moyens, c'est à dire sans décor ou costume ni musique de fond, et limité à trois minutes par intervention. Des petits bijoux jouissifs pour l'ouïe & l'esprit nous ont été habilement livrés au grand bonheur des nombreux spectateurs présents (salle comble). Parfois drôle, parfois pas mais toujours intelligent, longuement mûri & très ingénieux ces courts dialogues. Je peux dire que tous les gens que j'ai invités à ces soirée de slam sont des inconditionnels maintenant. Comme quoi le slam est là pour rester et c'est tant mieux pour notre culture. Vivement le slam, ce porte-voix qui, vous plaise ou pas, ne laisse personne indifférent!!
Les folies du samedi soir - Aucune folie ne s'est pointée :(  
Piètre scénario, personnages peu convaincants, bref un vendredi soir pour laquelle j'espérais, à priori, m'esclaffer pas m'ennuyer comme ce fut le cas. Dommage car d'après le synopsis énoncé il y aurait eu beaucoup de place aux qui propos savoureux mais là rien de tout cela. Mon invité souhaitait partir à l'entracte mais je lui ai demandé de rester puisque parfois la 2e partie est meilleure. Mais non, déception sur toute la ligne pour cette pièce SANS folie.
Anthony Kavanagh joue à domicile - Plusieurs rires & délires en perspectives  
Effectivement puisque Anthony Kavanagh sait comment capter notre attention en combinant gestuelle, bruit & paroles sur des sujets adaptés à M. & Mme tout le monde. Il aime établir une proximité avec son public et le contact visuel est toujours présent. On sent sincèrement qu'il aime son métier et ne le fait pas pour l'argent. Au début, je ne riait pas trop puisque je connaissais déjà les gags présentés. Mais après le premier 30 minutes, il a commencé à livrer du nouveau matériel et c'était parti...pour du rire & délire. Bon retour chez nous et bonne tournée fière papa Anthony!!
Plaisanteries | Le Nez Vert - L'interprétation fait la différence...surtout au théâtre!!  
En effet puisque les trois comédiens nous ont brillamment livré avec justesse et une interprétation digne des grands comédiens ces deux courtes pièces ciselées avec génie par son auteur Anton Tchekhov. Aussi l'excellent rythme nous a vite fait oublier l’inconfort de nos sièges dans ce petit théâtre (La Voûte) situé dans un quartier moins bien nanti de l'est de notre métropole. Donc tout était rudimentaire oui mais l'accueil, la prestation, la mise en scène, etc. étaient exemplaire et sans faille. Bonne continuité!!
Le Projet Bocal - Faut avoir l'esprit ouvert à priori...c'est de l'absurde!!  
En effet puisque de l'absurde qui va dans tous les sens sans direction précise ne plaît pas nécessairement à tous. Un grand bémol pour la salle (petit théâtre d'Outremont) qui sans inclinaisons au plancher faisait en sorte que si vous étiez assis trop loin, impossible de voir. Comme c'était du théâtre et non un spectacle de musique, je trouvais cet inconvénient majeur pour plus de la moitié des spectateurs puisque c'était salle comble. Je souhaitais à priori mettre 2 étoiles mais mon invité aurait mis 4 étoiles me faisant remarquer que l'absurde n'est peut être pas ma tasse de thé. Je dois en effet avouer que les comédiens étaient très bons ET chose rarissime, ils chantaient tous justes. De plus, tout filait rapidement d'une thématique à une autre sans fil conducteur mais puisque tous les numéros présentés étaient rodé au quart de tour la soirée a filé à une vitesse vertigineuse sans que je m'ennuie. Bravo!
FFM | Nourris-moi - Trop d'irritants pour apprécier  
D'abord mentionnons que ce film est d'origine chinoise. Premier irritant MAJEUR: les sous-titres défilaient beaucoup trop rapidement; les spectateurs n'avaient pas le temps de lire donc la compréhension devait se faire, la plupart du temps, par les images uniquement le chinois n'étant pas du tout une langue se rapprochant à celle de Shakespeare ni Molière. Deuxième irritant: beaucoup trop de longueur; même après plus d'une heure trente de visionnement difficile de comprendre la direction du film. Troisième irritant: aucuns personnages n'étaient attachants. Je termine mes commentaires là puisque mon invitée & moi avons, d'un commun accord, quitté après 1h45 de visionnement. Sachez qu'une quinzaine de spectateurs nous avaient précédées.
FFM | Jappeloup L'étoffe d'un champion - Apprivoiser la bête d'abord!!  
Ce film, magnifiquement bien tourné avec une excellente distribution, met en perspective les défis d'un cavalier pour atteindre le sommet (non sans heurts) de la gloire en remportant la médaille d'or aux Jeux Olympiques. Un parcours difficile & laborieux en effet puisque ce dernier se rendra compte, bien malgré lui, qu'il ne peut faire cavalier seul lors des compétitions équestre. Débute alors un processus d'apprivoisement, de confiance en soi, d'implication à part entière pour faire en sorte que la symbiose s'installe, que la chimie opère entre lui & son cheval. Au final une belle récompense...la victoire tant convoitée. Prévisible certes néanmoins touchant.
Les Grandes Entrevues | Rémy Girard - WOW, wow, wow!!!   
Un récit de vie, de carrière, des anecdotes, des épreuves, du rire, des surprises bref un cocktail tout simplement SAVOUREUX. J'ai été tout simplement renversée par la simplicité et générosité de cet acteur EXCEPTIONNEL. Je me doutais qu'il avait du métier dans le corps et beaucoup d'expérience sous la cravate mais j'ignorais par exemple qu'il avait fait à priori des études en droit, qu'il joue du piano, qu'il collectionne les radios, que son ex-femme c'était suicidée et je pourrais continuer comme cela encore longtemps. Et que dire des deux invités sur le plateau...d'abord l'énigmatique et talentueux Normand Chouinard (qui est aussi un avocat de formation) qui a livré un plaidoyer savoureux à la défense de son ami (Rémy Girard) qui devait faire face aux accusations de Stéphan Bureau et la magnifique Dorothy Berryman qui a encensé son ami Rémy en le référençant comme un Guerrier puisque malgré les épreuves de la vie ce dernier a toujours persévéré avec toute la fougue et la passion de son métier qu'on lui connaît. Bref un deux heures trente qui a filé plus rapidement qu'un express. Néanmoins je crois que le moment fort (surtout pour les gens présents dans l'assistance) fut indéniablement la prestation finale effectuée par un membre de la troupe les 7 doigts de la main qui était à 'couper le souffle', je dirais même un exploit en directe TRÈS stressant à regarder. Mention honorable également à Stéphan Bureau qui est un interviewer éloquent & brillant qui dirige habilement ce show. Alors sans hésitation UN MUST À VOIR lorsque l'entrevue sera diffusée au grand écran. Bonne écoute à tous!!
Habemus Papam | S.T.F. - Quand le chapeau ne nous fait pas...  
Effectivement puisque sa sainteté Piccoli était plus un homme a être dirigé qu'un leader spirituelle. Sacré Vatican!! Bien mal en point alors...que faire...passer le ballon au suivant. Pour le meilleur?!?! Reste que cela m'a fait réfléchir sur notre société et nos dirigeants. Effectivement puisque je trouve que sur le grand chéquier de la vie, il y a des pions qui sont des valeurs sûrs et des reines et rois qui eux font durs. À vous d'essayer de sortir vainqueur à votre tour selon vos valeurs fondamentales dans ce jeu de la vie, là ou l'individu seul avec lui-même sait s'il a récolté à la hauteur des efforts de sa labeur. Bonne réflexion à tous!
La jeune fille et la morve - Danse??? Seulement un prétexte quoi...  
Effectivement puisque cette pièce (puisque effectivement c'était plus une pièce de théâtre et NON de la danse) n'a pas véritablement rejoint son public qui s'attendait à voir de la DANSE. Néanmoins, la discussion de près de 45 minutes qui a suivi la prestation a permis de mieux comprendre la démarche. De là ma cotation 2 étoiles au lieu d'une seule.
Kivalina V. Exxon | Première - J'en aurais souhaité d'avantage, surtout après...  
Mon invitée a été touchée par l'histoire. Toutefois, la discussion après le visionnement n'a pas été à la hauteur de ses attentes. Elle croyait qu'il y aurait eu plus de militantisme démontrée ce qui n'a visiblement pas été le cas. Elle a dit néanmoins avoir tout de même bien apprécié le visionnement.
Tabou V.O.S.T.F. - Je devais avoir des attentes trop élevées  
Bien que c'était un film de répertoire et que les films présentés à la salle André-Mathieu sont habituellement d'un bon calibre, disons que celui-ci était largement en dessous de mes attentes. D'un ennui lourd avec plusieurs longueurs. Mais bon, ça fait partie du goût de la découverte. Des fois on est agréablement surpris, d'autres fois déçus. Ici disons que je doute que ce soit un coup de coeur pour moi et les autres spectateurs présents.
Lac Mystère | Première Tapis Rouge - Un 'tout en un'  
Effectivement puisqu'il y a du suspense, du drame, de l'humour et plus encore. Bref un film que plusieurs apprécieront puisqu'il y en a pour tous les goûts dedans. Bon jeu des acteurs également. À voir!
FFM | Le verdict - EXCELLENT sur toute la ligne  
Scénarisation, prises de vue, distribution, musique et quoi encore. À ce jour de loin mon film favori du FFM. Un 'must see'!! Voyons ce que le jury dira lui a son tour...
FFM | La maison du pêcheur - Première - La rebellion, même pacifique, dérangera toujours  
Se faire entendre, éveiller les 'moutons' et tenter de changer le cour des choses n'aura jamais été une tâche facile, un défi qui n'en finit plus de finir. Mais bon...il devra toujours y avoir un début à TOUT changement. Alors n'attendons pas LE bon moment, Le bon lieu, etc. La réponse c'est maintenant, ici, aujourd'hui! Ce regroupement a nul doute tracé les sillons de la démocratie de notre société québécoise actuelle. Ce fut un grand pas pour le militantisme. Une histoire, la nôtre, qui tous devrait connaître. Un petit bijou cinématographique presque entièrement en noir & blanc, sans longueur, qui saura interpeller quiconque réfléchit un tant soit peu aussi!!
FFM | Le Miracle - Ah l'amour...c'est un miracle en soi et...plus fort que tout!  
Belles images, rythme soutenu, énormément de sensibilité et d'émotion dans le jeu des acteurs; bref, un cocktail savoureux pour une belle histoire d'amour. L'ingrédient phare de ce film est justement l'amour. Celui si puissant qu'il nous transperce l'âme, coule dans nos veines, nous hantera à tout jamais et dont le feu brulant renaît dès l'apparition de LA flamme; enfin celui que l'on ne peut chasser ni renier malgré le temps, les années puisqu'il est intemporel, indélébile et sans cesse présent. Quiconque a connu un tel amour éternel en aura la chaire de poule! Mais, et c'est là mon grand bémol, la fin se termine très abruptement et l'avenue préconisée par le cocu est celle malheureusement trop souvent choisie de nos jours...et blessant les enfants, qui eux n'ont rien à voir dans l'histoire d'amour de jadis. Donc certes un film magnifiquement bien tourné mais je ne suis pas convaincu du pari pris pour le conclure. Je laisse donc cette tâche au jury du FFM.
5e étage et demi - Séquestration métamorphosante  
Mon invité & moi avons tous deux bien aimé cette pièce interprétée seule par son auteur Jean-Marie Corbeil. La mise en scène est efficace, les propos y sont touchants & parfois drôles et le rythme est excellent. D'ailleurs son texte était tellement fluide et bien écrit que nous aurions pu facilement l'écouter une heure de plus. Que dire d'autre...ça juste passé trop vite. Merci Jean-Marie de nous avoir fait découvrir une facette, jusqu'à ce jour insoupçonnée, de ton talent d'acteur. Bonne continuité; tu es un gars brillant - une étoile quoi!! À quand une tournée dans la province???
Festival International de Tango | El Abrazo - L'Argentine livrée sur un plateau d'argent...  
Quel bonheur d'habiter la métropole et de jouir de la présentation de ces musiciens, directement venus de l'Argentine LA capitale mondiale du tango. J'ai trouvé la formule proposée du programme très intéressante; soit une chanson instrumentale uniquement suivi d'une chanson accompagnée d'un couple de danseurs et on recommence. Ainsi je pouvais m'attarder principalement à la musique et en apprécier pleinement sa complexité alors que lorsqu'il y avait un couple de danseurs, alors là je n'avait d'yeux que pour eux alors que mes oreilles semblaient être, quant à eux, sur 'MUTE'. C'était un spectacle très généreux puisque plus d'une vingtaine de pièces ont été interprétées. Mon invité & moi avons ADORÉ notre soirée...chaude & sensuelle. Merci ATUVU!!
FFM | L'autre maison - D'une sensabilité hors du commun  
Effectivement l'accompagnement en fin de vie d'une personne âgée par un aidant naturel, qui très souvent est un ou des membre(s) proche(s) de ce dernier, nécessite beaucoup d'empathie & de dévouement. C'est une tâche exigeante & déchirante. À cet effet, beaucoup d'émotions sont dégagées de ce petit bijou cinématographique avec la distribution inégalée d'acteurs chevronnés dont notre doyen national, Marcel Sabourin, notre bad boy préféré Roy Dupuis et le nice guy adoré de tous Émile Proulx. La musique est très présente (majoritairement le piano) et appuie habilement les images filmées. Coup de chapeau pour le FFM car ce film était, selon moi, un EXCELLENT choix d'ouverture. La compétition va être féroce et le jury n'aura pas la tâche facile. Finalement, puisque c'était soir de première VIP pour l'ouverture du FFM, Bernard Landry est venu remettre un prix honorifique à Michel Cussion, musicien dont la renommée internationale n'est plus à faire, pour l'ensemble de sa contribution musicale pour des films, télé-séries, etc. Un gars simple 'bien de chez nous' qui, initié à la musique très jeune par un père violoneux, rayonne désormais aux quatre coins du globe. Vivement la culture & le talent québécois!!
Daiquiri et cotte de mailles - Léger & original  
Une pièce sympathique. Les rires sont ponctués & la pièce a un bon rythme néanmoins j'ai trouvé que l'interprétation des personnages aurait pu être meilleure. On y croyait mais avec beaucoup de réserve. Je pensais plus rire à priori mais mon invitée & moi avons tout de même bien apprécié notre après-midi... de filles. Après la pièce nous sommes même allées sur une terrasse parler destination vacances prochainement tout en sirotant un daiquiri nous aussi question de rester dans le ton & d'approfondir le sujet. Pas mal quand même; chin, chin!
The Butler | Première - v.o.a - Intègre & droit ce major d'homme jusqu'à la fin  
Les traitements abominables que les noirs d'Amérique ont subis sont tout simplement atroces. Quel combat pour faire sa place si on était de couleur; mots d'ordre à suivre: résilience & obéissance. Ce major d’homme n'a certes pas eu une vie rose & bleu et sa volonté d'accomplir quotidiennement son boulot de façon irréprochable pendant plus de 34 ans est un exploit en soi. Un bel exemple de droiture, et ce, jusqu'à la toute fin. Attention toutefois: c'est un film romancé!! Le vrai Cécil Gaines (décédé en 2010) n'a eu qu'un seul fils, Charles, qui a fait la guerre mais qui a survécu et EST toujours vivant. La distribution EST excellente. Un film À VOIR!!
FestiBlues International de Montréal 2013 - Invité donnerait un 4, moi un 2 seulement  
Nous sommes allés au FBIM le samedi. La météo était super mais les shows, je suis mitigée... Oui le gars de La Voix, Brian Tyler était bon et suave. Toutefois le spectacle principal de Louis-Jean Cormier & ses invités (Marie-Pier Arthur & Vincent Vallières) que mon invité a adoré à cause de son énergie n'ont pas interprété du blues 'une seule miette' et c'est là mon désarroi de ce festival. En plus, ce spectacle a débuté beaucoup plus tard que prévu parce qu'ils n'avaient pas fait les tests de son appropriés AVANT. Assez débutant ce genre de préparation. Alors pour moi ce sera malheureusement ma dernière participation à ce festival qui ne présente pas ASSEZ de spectacle VRAIMENT BLUES.
Les ailes de Johnny May - Définitivement un homme d'exception  
Quel beau documentaire! Dépeint avec beaucoup de simplicité, le parcours de ce pilote de brousse Inuit du grand Nord québécois nous étonne par ses exploits et son parcours de vie. Mon invité était justement allée au Nunavik et a trouvé les images très réalistes. Nous avons toutes les deux trouvé ce film instructif & bienfaisant pour l'humanité. Seul bémol est qu'après Johnny May, aucun aviateur n'aura le droit de faire le Candy Drop (survoler en avion et laissé tomber des paquets, bonbons ou autre). Il le faisait durant la période des fêtes et à voir les visages des chanceux qui avaient réussi à attraper un de ces 'cadeaux du ciel', cet événement va beaucoup leur manquer :(
Deux magiciens sans lapin - Invités ont aimé leur soirée (feu d'artifice en prime après)  
Voici le commentaire intégral de mes invités pour ce spectacle: Nous avons beaucoup apprécié, ils sont très sympathiques, énergiques, différents, originaux, surprenants, drôles, vraiment nous recommandons ce spectacle à tout le monde. Ils méritent d’être vus, applaudis, etc. À la sortie, nous avons pu voir la finale des feux. Ça commence bien nos vacances. Merci!
HOT DOG | Première Tapis Rouge - Excellents comédiens mais...  
Quel pauvre scénario. Effectivement puisque malgré le jeu irréprochable de Dino Tavarone, Paul Doucet, Daniel Lemire, Rémy Girard, Éric Salvail, etc., il reste qu'il ne nous a pas suffisamment fait rire (malgré appellation d'une comédie) puisque le scénario n'était tout simplement pas à la hauteur des acteurs. Rythme acceptable de qui-propos invraisemblables essayant de faire à l'américaine avec des ingrédients bien de chez nous. Même pris au 2e degré, le Hotdog était indigeste, et on ne fera pas la ligne pour s'en procurer. Comme il est néanmoins toujours agréable de revoir nos excellents comédiens québécois, je vous suggère d'attendre la sortie vidéo & de l'écouter confortablement chez vous quand il y aura moins à faire en hiver.
Aterballetto - La crème du ballet contemporain  
Vraiment privilégiée d'avoir pu voir cette troupe de danse italienne de renommée internationale. La finesse, grâce et justesse des mouvements étaient très habillement enchainés sur des chorégraphies très originales accompagnées d'extraits musicaux qui se laissaient tout autant savourer (Roméo & Juliette, Rossini, Almost Blue, etc.). Donc vivement un spectacle sur l'éveil de nos sens & nos émotions. Le moment présent était inégalée tant pour les yeux, les oreilles & l'âme. Nous étions momentanément transportés ailleurs, loin, très loin dans notre for intérieur. Une évasion grandement appréciée. Et comme cet événement avait lieu dans le cadre du Festival des arts de St-Sauveur, beaucoup d'ambiance sur la rue Principale. Même Dame Nature a été clémente et nous avons pu profiter des terrasses à notre sortie. Je me répète mais ATUVU c'est des découvertes à profusion, à l'année. Je n'en suis que trop ravie!!
Concert Voix de chez nous | FestivalOpéra - OHHHH...les belles voix de chez nous!  
La nervosité de cette représentation fut palpable à tous les niveaux. Disons que ce n'est qu'à l'interprétation de l'extrait très connu de l'opéra Carmen de Bizet 'l'amour est un oiseau rebelle', que les chanteurs ont vraiment exploité leur art vocal en confiance, mais là c'était déjà la fin de la 1ère partie. Partie bien remise puisque TOUTE la 2e partie était excellente...comme si là la table était bien mise et que tous, trac de départ en moins, ont livré des performances magistrales. Alors bien contente de ma soirée qui s'est terminée EN FORCE. Mention spéciale au pianiste exceptionnel Jérémie Pelletier qui a brillamment accompagné les chanteurs tout au long de ce concert vocalement très difficile d'opéras variés (Verdi, Puccini, Bizet, Doroschuk, etc.). Merci ATUVU!
Louis Cyr | Première TAPIS ROUGE - Antoine Bertrand un grand...homme fort  
Quelle performance! Antoine Bertrand joue avec beaucoup de sensibilité et de finesse... très crédible. La musique de Joranne est également excellente. Beaux costumes, belle reconstitution, bons effets spéciaux, etc. Je le recommande sans hésitation; c'est un peu de notre histoire. On EST fort, TRÈS fort; alors faudrait aussi être fiers...du talent de notre cinéma québecois!!!

1 | 2 | 3 | 4 | Précédent | Suivant

Mes amis

Tous



Mon espace de discussion

Aucune discussion en cours.






atuvu.ca Website Security Test