Francine et son héritage drôlement québécois
Francine et son héritage drôlement québécois

Publié par Esther Hardy le Ven. 18 mars 2016 à 17h51 - Contenu original
Théâtre, Espace La Risée, Esther aux premières loges, Francine Lareau, Humour, Philippe Lemieux

Crédit photos: Michel Hannequart

Francine Lareau vous connaissez? Comédienne humoriste super attachante, comique et touchante! Artiste talentueuse, elle présente son nouveau spectacle hommage : « Merci Manda, La Poune, Dodo, Denise, Clémence et tant d'autres!» du 17 au 19 mars à L’Espace La Risée. Fans de ces monuments sacrés, Francine désire nous faire redécouvrir ces pionnières de l’humour qui ont façonné notre paysage culturel et célébrer cent ans d'humour au Québec.




Francine célèbre l’humour au féminin! Après son premier spectacle «Chus pas connue (encore)» qui était une critique sociale, elle s’investit avec le second dans cet hommage à Manda Parent, Juliette Pétrie, Rose Ouellette, Dominique Michel, Denise Filiatrault, Clémence Desrochers et tant d’autres en travaillant sur les mots. La contribution de ces géantes est considérable et leur personnalité unique reste gravée dans le cœur des Québécois ! Elles ont fait rire, mais elles ont aussi brassé, attendri, éveillé et inspiré. C’est pour les remercier que Francine monte sur les planches et présente ses arabesques humoristiques. Elle incarne les personnages, et en ce sens, son côté théâtral lui donne un style d’humour unique que personne d’autre ne fait au Québec.




L'auteur à la plume savoureuse, Philippe Lemieux qui a écrit entre autre le spectacle «Salut 2015! Cabaret politique et bouffonneries» et de nombreux autres, assure la script-édition du spectacle « Merci Manda, La Poune, Dodo, Denise, Clémence et tant d'autres» de Francine.

La femme étant le sujet de prédilection des humoristes québécois qui la taquine sous toutes ses coutures; à son tour, Francine s’amuse à titiller les hommes sur leur travers. Mais rassurez-vous, gente masculine, elle aime l’humour intelligent, les humoristes cools et généreux, ceux qui philosophent sur la vie. D’un style d’humour grand public, elle blague sur la famille, les hommes et les femmes.




Francine Lareau a débuté sa carrière en humour en 2011. Comédienne amoureuse des planches, elle se languissait de son public. Interagir et échanger avec les gens, jouer, être sur scène, aller à la rencontre de son auditoire lui manquaient sincèrement. Alors, pourquoi ne pas monter son propre spectacle? L'esprit entreprenant, elle a écrit ses textes et s’est lancée en suivant sa pulsion, son désir inné de faire rire, de rencontrer les gens et d’enfin se produire! Son instinct s’est avéré juste. Une belle aventure a débuté avec comme point de rencontre avec ses fans, son premier spectacle solo «Chus pas connue encore».

Le public était au rendez-vous et ce fut un franc succès! Elle a fait salle comble trois soirs au Zoofest au Monument national en 2013. Un magnifique départ à faire rougir des artistes plus aguerris du métier. Une tournée québécoise a suivi et avec son spectacle, elle a fait rire de Sherbrooke à Fairmont en passant par Natashquan, jusqu’au Nouveau-Brunswick.




Francine Lareau a roulé sa bosse. Forte de cette première expérience, elle connaît bien ses repères, alors maintenant avec cet hommage, elle nous offre une autre couleur de sa folie déjantée. Son premier spectacle comptant une quinzaine de personnages, gageons qu’elle saura nous surprendre dans cet hommage humoristique avec encore une fois un texte original de son cru.

Innovatrice, Francine est avec Marie-Christine Pilote à la genèse des cabarets-laboratoires des Femmelettes qui ont fait l'objet d'une précédente chronique (Les Femmelettes récidivent) où elle présente et teste régulièrement son matériel. Elle se considère plus comique qu’humoriste et nous promet un spectacle drôle, simple et touchant.

À voir jusqu'au 19 mars à La Risée!